Recherche
Mini calendrier
Mois précédentavril 2018Mois suivant
lumamejevesadi
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
3rd IGO Meeting
18
3rd IGO Meeting
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
  Événement SFT Événement SFT
  Parrainé SFT Parrainé SFT
  Autre congrès Autre congrès
  Manif labo & div. Manif labo & div.
  Enseignement Enseignement
Qui est en ligne
3 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur Actualités)

Membre(s):0
Invité(s):3

Historique actualités : Catégories
(1) 2 3 4 ... 23 »
DIVERS : Consultation sur les problèmes éthiques soulevés par la greffe d’organe
Posté par Le webmestre le 08/03/2018 09:59:45 (62 lectures)

En 2008, à l’occasion du congrès mondial de Transplantation à Istanbul, la communauté des transplanteurs a publié une déclaration officielle portant sur l’indispensable respect de la personne humaine au cours de réalisation de greffes d’organe. Cette déclaration, dite Declaration of Istanbul (DOI), a été approuvée par les différentes sociétés savantes de par le monde. Elle a aussi servi à attirer l’attention des gouvernements sur les pratiques illicites. Pourtant, il persiste des cas de commercialisation des organes et de tourisme de transplantation. Ces trafics illicites doivent être dénoncés auprès des autorités, et la communauté des transplanteurs ne doit pas relâcher ses efforts dans cette lutte.

Pour fêter les 10 ans de la DOI, une vaste consultation sur les problèmes éthiques soulevés par la greffe d’organe est lancée. Les résultats de cette consultation seront colligés et une révision de la DOI sera présentée lors du congrès mondial de Transplantation à Madrid en juillet 2018. Vous pouvez, et devez participer à cette consultation avec le lien suivant :

Participation involves completion of an online survey in which you will be asked to review the draft DoI (2018 Edition) and tell us what you think of this and how it may be improved. For more information, and to participate in the survey, please click here or use this link: https://www.surveymonkey.com/r/DoI_2018_Edition

The survey will be open until April 1st, 2018.

TÉMOIGNAGES : Intervention de Claire Lépine aux Assises 2017
Posté par Le webmestre le 28/09/2017 11:42:29 (224 lectures)

"Bonjour à toutes et tous,

Avant de commencer mon propos, je souhaite vous remercier de m’avoir invitée et plus particulièrement le Pr Marc Hazzan de m’avoir sollicitée pour intervenir aujourd’hui devant vous.

Juste quelques mots pour me présenter ; Claire LÉPINE, j’ai eu une première greffe rénale à l’âge de 2 ans et demi qui a duré 25 ans, puis après une période de dialyse j’ai eu une seconde greffe en 2015.

J’ai longtemps hésité sur ce que j’allais bien pouvoir aborder à ces Assises de Transplantation. Et finalement, je me suis dit que le plus simple serait de vous parler et, si possible de vous expliquer au mieux, ce que j’ai ressenti lors de la lecture du guide « mycophénolate pour les patients ».

Il y a un an, j’apprends qu’est sorti un protocole « de soins » concernant tous les patients prenant du cellcept, plus précisément par rapport à la contraception. Je comprends rapidement que la nouveauté est qu’il va falloir justifier d’une contraception pour que le pharmacien me délivre le cellcept. Sur fond d’histoires de dépakine, je suis assez dubitative et très interrogative qu’une telle démarche puisse sortir. Cela fait plusieurs années que je prends ce traitement, j’ai toujours entendu qu’il fallait faire un Switch avant un projet de conception. Alors que voulait-on m’expliquer d’autre ?

Lire la suite... | 25988 octets en plus
SFT : Débriefing de la première journée nationale co-organisée par la SFT Junior et l'AJAR
Posté par Le webmestre le 16/08/2017 21:18:53 (479 lectures)



Chers collègues,

La SFT Juniors est heureuse de partager avec vous un petit debriefing de la première journée nationale entièrement dédiée au don d’organes co-organisée avec l'AJAR (Association des Jeunes Anesthésistes-Réanimateurs).

Cette journée intitulée « Le don d’organes : mode d’emploi » a eu lieu le 1er Juillet 2017 dans l'amphithéâtre Luton de la faculté de médecine de Cochin.

Une quarantaine de juniors, mêlant anesthésistes-réanimateurs, néphrologues, chirurgiens et pédiatres, français et belges s’y sont retrouvés. Beaucoup d’autres ont participé au débat diffusé en direct via Facebook Live (plus de 800 vues !). Un replay est d’ailleurs disponible sur le blog de la SFT Juniors : www.sft-juniors.fr.

Nous avons commencé la journée par une intervention de philosophie rappelant les notions de corps et de don puis avons discuté du coté juridique du don ainsi que des problèmes éthiques soulevés lors de la proposition de don. Une pièce de théâtre digne de la comédie française a permis de comprendre l’intérêt d’une discussion avec l’infirmière de coordination avant de rencontrer la famille. Nous avonsensuite appris de nos voisins belges commentils organisent le don d’organe Maastricht 3 ainsi que le don après euthanasie.La session de questions-réponses fut passionnée (et passionnante !). Pendant plus d’une heure, les différents intervenants se sont déchaînés pour nous expliquer les difficultés du don d’organes.

L’après-midi fut plus scientifique qu’éthique. Chaque organe a été passé au crible et, oui! Ce foie passera les épreuves, ce rein pissera, ce cœur ne se brisera pas et ce poumon offrira un second souffle. A condition de se dépêcher si le donneur esten arrêt cardio-circulatoire. La session de questions-réponses fut aussi animée que celle de la matinée. Les questions sur la réhabilitation ex vivo se joignant à celles sur la xéno-transplantation ou les organes artificiels et/ou autologues.

Nous remercions l’AJAR pour ce début de collaboration fructueuse que nous espérons durable.

Merci également aux séniors pour leur participation et leur soutien.

Et enfin merci à tous les juniors d’être venus partager cette première expérience !

Valentin GOUTAUDIER et Zeynep DEMIR
Co-responsables de la SFT Juniors

BOURSES & PRIX : Continuous Medical Education symposium in Antwerp, Belgium on Friday, October 13th
Posté par Le webmestre le 30/06/2017 18:11:25 (696 lectures)

Dear colleagues,

The Descartes working group is organizing a Continuous Medical Education symposium in Antwerp, Belgium on Friday, October 13th 2017.
With transplantation medicine constantly moving on, we offer you state-of-the-art talks by experts in the field on topics such as eplet matching, donor-specific antibodies, the most recent trials in kidney transplantation, and the cardio-vascular workup that should be done before transplantation in high-risk candidates. The afternoon will be devoted to interactive workshops sessions in small groups with experts in the fields.
All details at: www.cmedescartes2017.be

We also encourage you to submit an abstract on kidney transplantation (any topic) following the NDT format instructions: max. 250~300 words (excl.
names and affiliations); four paragraphs labelled *`Background'*, *`Methods*',*`Results'* and *`Conclusions'*. The 3 best abstracts will be presented during the symposium. The 3 laureates will have all theirs costs covered, and will receive a grant of €1000, €750 and €500 respectively according to their rankings. Submission must be done by email to erik.snelders@uza.be. The deadline for abstract submission is September 15th 2017.

We would be pleased if you would register for this event VIA >> THIS LINK! <<

We look forward to welcome you in Antwerp!

On behalf of the Descartes advisory board,
Dr. Christophe Mariat
 

EN MÉMOIRE DE : Christian Cabrol
Posté par Le webmestre le 19/06/2017 14:30:00 (607 lectures)

Le décès du Professeur Christian Cabrol, le dernier pionnier.

Professeur CabrolLe Professeur Christian Cabrol s’est éteint le 16 juin 2016 à Paris. On aurait pu se souvenir de lui comme le chef du service de chirurgie cardiaque de la Pitié-Salpêtrière, le chirurgien de Mireille Darc, le maître d’un grand nombre de chefs ou ancien chefs de service de chirurgie cardiaque en France, le député européen, le membre du Conseil de Paris, l’auteur de plusieurs livres sur le cœur et la chirurgie, le fondateur de l’Institut de Cardiologie ou le chirurgien de la première implantation de cœur artificiel total en France et bien d’autres choses encore. Mais c’est bien cette première greffe cardiaque européenne le 27 avril 1968 qui marquera le plus sa vie et la mémoire collective. Fallait-il être fou pour les uns ou visionnaire pour les autres pour oser imaginer alors qu’il était jeune chirurgien fellow dans le laboratoire de Walton Lillehei (le père de la circulation extracorporelle) à Minneapolis, que cette aventure puisse être couronnée de succès à une époque où aucune loi en France ne l’autorisait et que la ciclosporine était encore loin d’être découverte ? Il fallait être encore fou ou visionnaire pour oser persévérer pendant toutes les années 70 alors que les résultats étaient décevants et que comme il aimait à le raconter, il  attendait avec impatience de fêter le dixième greffé cardiaque vivant et qu’une nouvelle greffe cardiaque était rapidement suivie du décès d’un des greffés précédents si bien que la bouteille de champagne a attendu longtemps au frigo. Depuis, des milliers de greffes cardiaques ont et continuent à être réalisées en France, il présidera France Transplant et  l’International Society of Heart and Lung Transplantation et surtout parcourera inlassablement la moindre petite ville de France pour porter haut les couleurs du don d’organe. Comme un dernier pied de nez, juste avant de fêter le cinquantenaire de cette greffe historique, Christian Cabrol, celui qui a osé,  a rejoint ses complices qu’il avait cotoyés du temps de Minneapolis, Norman Shumway  et Christiaan Barnard. Mireille Darc pleure et nous aussi.

(1) 2 3 4 ... 23 »
page précédente                                                                                 
Les 5 derniers articles de la rubrique actualité